16 juin 2015

Chez les filles du bord de mer…!

39090171819433416519262190


Un Bateau sous mon TransatLa Maison sur le QuaiLes cabanes du pêcheurLa maison du matelotdes endroits de rêve…!

Toute l'année en Normandie, dans le village de pêcheurs de Port-en-Bessin, au coeur des plages du débarquement, Les Filles du Bord de Mer proposent des hébergements de charme, entièrement rénovés et décorés avec soin.  Cela donne envie… Non ?

14 juin 2015

Minimalisme hot…!

nkfra140924-027
La touche cuivrée…


Une ancien magasin et atelier d’ horloger transformé en appartement par Niels Strøyer Christophersen, cofondateur et directeur artistique du studio de design danois Frama.  Plafonds hauts et sentiment d’espace, dans un quartier calme et arboré. Cet appartement, à l’angle d’un bâtiment classé de 1905, est  situé dans le quartier boisé d’Østerbro. à FramaCopenhague, Niels Strøyer Christophersen comptait peindre tous les murs en blanc, mais, après réflexion, il lui semblait que ces murs bruts avec la peinture qui s’écaillait étaient des œuvres d’art à part entière. “Je crois que ces murs sont aussi le reflet de ma philosophie : beaucoup de personnes essayent de créer un monde parfait, mais c’est évidemment impossible...!
J’aime beaucoup les meubles de cuisine en bois brut, métal et marbre rose, ainsi que les deux suspensions ampoules avec câbles noirs et douilles en cuivre que l’on peu trouver chez Royal Design…!
Frama
Source : Milk décoration

10 juin 2015

Un restaurant de campagne...!

 La Griotte... Une ferme comtoise ancien relais de poste transformée en restaurant où les produits régionaux sont mis en valeur...  Une petite église en arrière plan et un petit troupeau de génisses  qui nous observent avec curiosité...!!!

9 juin 2015

De retour...!



Après quelques jours passés en Franche-comté  me voici de retour à Paris... Il ne reste plus qu'à attendre encore quelques mois, que mon futur logis soit rénové avant mon installation...!

2 juin 2015

 L'erreur du jour... Me retrouver à l'heure du déjeuner près d'Opéra...Toute la chine s'y était donnée rdv...!

31 mai 2015

Joyeuse fête...!


De quel arbre en fleur ?
Je ne sais -
Mais quel parfum !
Haïku
Matsuo Bashõ

Une pensée à toutes les mamans...!

30 mai 2015

Après-midi lecture...!

Résumé éditeur: 

Nora Belhali, membre d'un groupe de la brigade criminelle doit prendre la fuite lorsqu'elle se retrouve accusée du meurtre de son compagnon. Les autres membres du groupe, sont persuadés de son innocence et vont tenter de mettre à jour le complot monté contre leur collègue. Pour cela , il devront s'intéresser aux affaires traitées par Nora lorsqu'elle faisait partie de la brigade des mineurs.

Hervé Jourdain, utilise la forme du journal intime pour relater et transcrire les sentiments de Nora lors de ses premières enquêtes... En parallèle, on suit la préparation de la vengeance d’une femme, pas à pas, avec minutie. L’histoire ne fait plus qu’une, le lecteur s’aperçoit soudain que tous les indices, les preuves pour comprendre le pourquoi et connaître le coupable, sont dans le journal intime de Nora...!


Psychose au 36 - Hervé Jourdain

27 mai 2015


- Deux balles dans la tête ? Qui l’a tué ?
- L’enquête ne fait que commencer, mais nous avons déjà quelques indices. je répète ma question, connaissiez-vous mademoiselle Blackwell ?
Nier me parut inutile.
- Elle est passée me voir à mon cabinet, hier après-midi.
- Hier après-midi ?
- Oui, c’est ce que je viens de vous dire.
Étiez-vous chez elle cette nuit, vers quatre heures ?
- Non, à cette heure-là, j’étais rentré chez moi.
- Rentré chez vous ? Par quel moyen ?
- Pourquoi cette question ?
- Des voisins déclarent avoir vu mademoiselle Blackwell entrer chez elle vers minuit et demi. Elle était accompagnée d’un homme dont le signalement ressemble fort au votre. Cet homme roulait dans une Mercedes Classe E de couleur grise, immatriculée FBG 454. A l’heure qu’il est, cette voiture est toujours garée devant le domicile de mademoiselle Blackwell et il se trouve que vous en êtes le propriétaire. Je répète la question, par quel moyen êtes-vous rentré chez vous ?
- A pied.
- A pied ?
Ils n'avaient pas perdu de temps.
- Ou en taxi, je ne sais plus.
Je déteste les taxis, les banquettes sont crasseuses et les chauffeurs roulent comme des Huns. A pied me semblait plus probable, même si j'éprouvais quelques difficultés à concevoir que j'avais parcourus un kilomètre en titubant...

Extrait : L’avocat, Le nain et la Princesse Masquée – Paul Colize

23 mai 2015

Mémoires…!

beate et serge Klarsfeld mémoiresExtrait : “Il faut poétiser ta vie, Beate, la recréer, y participer non pas inconsciemment, en existant simplement, mais consciemment, en vivant, en t’imposant. D’une petite expédition des Grecs à Troie, Homère a fait L’Iliade, et ce pouvoir nous l’avons tous, sinon dans le domaine de l’art, du moins dans celui de la vie. Un peu de courage, de bonne humeur, d’énergie, d’attachement à l’humanité. Beaucoup de poésie pour transfigurer ce que l’on vit et le hausser au niveau d’une expérience exaltante…”

Mémoires – Beate et Serge Klarsfeld – 674 pages 

Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Pourtant, rien ne prédestinait cette fille d'un soldat de la Wehrmacht et ce fils d'un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de « chasseurs de nazis » que l'on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d'anciens nazis d'accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d'éclat permanent. Elle traite ainsi de nazi le chancelier Kiesinger en plein parlement, puis le gifle en public, geste qui lui vaut de devenir le symbole de la jeune génération allemande. Leur combat les conduit aux quatre coins du monde. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon.

Ma lecture de la semaine pour Virginie B

21 mai 2015

Du monde au balcon…!





Le 19 mai 2014, le maire FN de Béziers a interdit par décret municipal d’étendre le linge aux balcons et fenêtres des immeubles visibles des voies publiques, sauf entre 22 heures et 6 heures du matin. L’argument serait esthétique…! Etendre devient alors un acte militant. Résister à l’aseptisation, maintenir ce trait d’union entre les familles d’ici ou de là-bas, c’est l’un des sens forts du projet “100 dessus-dessous”, porté par  cinq amies, 3 photographes, Danielle Dupré, Diane Chesnel et Véronique Laurolillo associé à deux écrivaines Christine Nicolaus et Marie-Line Musset fascinées par ces lessives séchant au soleil dans les villes et les villages du monde entier. Blanches et noires ou bien colorées, tristes ou joyeusement coquines, expressions d’une vie solitaire ou d’une vie quasi tribale. Parfois si harmonieuses, poétiques ou étonnantes, elles dévoilent toujours une partie de la personnalité de leur auteur.
Plus d’image ici

20 mai 2015

La Paris Beer Week…!

002003Retour Accueil


Du 22 au 31 mai, on peut découvrir la scène brassicole française et internationale à travers une centaine d’évènements organisés par les brasseries, les caves à bières, les bars, les distributeurs et les associations qui donnent vie à cette exaltante communauté.

Lancée en 2014, La Paris Beer Week est le premier festival d’Ile de France entièrement dédié à la bière artisanale.  Le programme c’est par ici

19 mai 2015

MOROCCO…!

Morocco-José-Levy-4Morocco-José-Levy-8Morocco-José-Levy-7  Morocco-José-Levy-1Morocco-José-Levy-10

Un petit coup de cœur pour les création de José Levy, qui rend un ultime hommage au Maroc à travers une collection de mobilier qui mélange esprit industriel et savoir-faire traditionnel. .José Levy joue sur l’opposition des matières et des textures, des plus luxueuses au plus "bon marché", c’est ainsi qu’il confectionne une table en bois noble dont les pieds sont dans un béton peint très banal ou encore fait usage de simples grilles métalliques comme supports à ses canapés. La collection Morocco se définit avant tout par sa légèreté et son minimalisme au point qu’on verrait certains objets léviter à quelques centimètres du sol. Morocco mêle les références en choisissant de tirer profit  des techniques d’antan pour produire un mobilier résolument contemporain.

Un petit clic pour votre cet ancien billet

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...